La psychomotricité

Définition


Le psychomotricien est un professionnel de santé diplômé d’état au même titre que les kinésithérapeutes, les orthophonistes… et intervient donc sur prescription médicale.

La psychomotricité est une approche globale de la personne, en ce sens qu’elle s’intéresse aux liens et déséquilibres entre les sphères sensori-motrices, cognitives, psychiques et affectives de cette dernière.

Les axes de travail de la psychomotricité sont :

  • L’éducation/la prévention : par exemple, lors d’interventions en crèche, le psychomotricien accompagne le développement psychomoteur de l’enfant et prévient ses éventuels retards. Auprès de personnes âgées, il a pour objectif de l’aider à conserver son autonomie le plus longtemps possible.
  • La rééducation/la thérapie : le psychomotricien agit pour remédier aux difficultés psychocorporelles du patient qu’ils s’agissent de troubles purement psychomoteurs ou l’expression d’un retard de maturation, d’un handicap, d’un trouble neurologique, de troubles du comportement, de troubles anxieux, de troubles tonico-émotionnels…

Après avoir réalisé un bilan psychomoteur du patient, comprenant un entretien approfondi et la passation de divers tests standardisés et de tests cliniques, le psychomotricien remet un compte-rendu et élabore un projet de soin.

Afin d’atteindre son objectif, le psychomotricien a, à sa disposition, divers médiateurs :

  • La relaxation
  • Les massages
  • Les jeux d’expression corporelle ou plastiques
  • Les jeux de coordination et d’équilibration
  • Les jeux rythmiques
  • Les jeux cognitifs…
  • Des techniques rééducatives spécifiquement adaptées à certains troubles

De plus, la relation thérapeutique qui s’installe avec le patient est un élément essentiel au bon déroulement du projet de soin.

Ainsi, la durée de la prise en charge varie en fonction du degré des difficultés, du type de troubles, de l’engagement de la personne et de sa capacité à intégrer ce qui lui est proposé.

Les spécificités du psychomotricien en font un acteur essentiel dans la démarche diagnostique et le parcours de soin des retards de développements psychomoteurs, des TAC (Troubles de l’Acquisition des Coordinations) autrement appelés « dyspraxies », des dysgraphies, des TDAH (Trouble du Déficit de l’Attention avec ou sans Hyperactivité) et des inhibitions psychomotrices.

Le décret de compétences (N° 88-659 du 06 mai 1988) définit le rôle et l’action du psychomotricien.

Scroll To Top